>  Actualités  >  Colloque national des Aires Marines Protégées: Les pêcheurs bretons présents

Actualités

mardi 22 octobre 2019

Colloque national des Aires Marines Protégées: Les pêcheurs bretons présents

73030089_2536243063088175_8481718046254170112_o.jpg

L’Agence Française de la Biodiversité organise, du 22 au 24 octobre à Biarritz, le colloque national des Aires Marines Protégées (AMP), en coopération avec le bureau français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

A l’initiative du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Bretagne, une délégation de pêcheurs professionnels et de représentants de la filière Pêche participeront à ce colloque. Les sujets en discussion représentent en effet des enjeux essentiels pour la pêche professionnelle. Le lundi 21 octobre, veille du colloque, le Comité organisera une rencontre pour les pêcheurs à Biarritz afin de débattre des grandes problématiques du colloque et faire connaître les positions de la profession sur la place et le rôle de la filière Pêche dans la gestion des AMP.

Le CRPMEM de Bretagne tient à réaffirmer que, comme le prévoit la loi, les pêcheurs sont les gestionnaires des ressources halieutiques, y compris dans les aires marines protégées. Un point que l’Agence Française de la Biodiversité semble trop souvent oublier. L’UICN a pourtant elle-même reconnu que « La définition et la mise en oeuvre de la gestion des AMP doit se faire avec les acteurs locaux et en particulier avec les gestionnaires de la ressource marine ». Le CRPMEM de Bretagne réclame donc que le statut de la pêche professionnelle comme gestionnaire des ressources halieutiques soit clairement affiché dans la nouvelle stratégie AMP.

A l’heure où le Président de la République souhaite que le tiers des AMP soit en pleine naturalité (excluant de facto les activités de pêche), les professionnels du secteur s’inquiètent de la réduction constante des espaces maritimes accessibles aux activités de pêche. « Le risque est grand qu’un jour prochain les pêcheurs ne disposent plus de zones où exercer leur profession. La ressource halieutique se porte de mieux en mieux grâce aux efforts accomplis par les pêcheurs ces dernières années. Deux fois plus de poissons pêchés sont issus de stocks durablement exploités que de stocks surpêchés. Il y aura toujours des poissons à pêcher, mais peu d’espace où aller les pêcher», souligne Olivier Le Nézet, président du CRPMEM de Bretagne.


Afin de présenter ces revendications concernant la gestion des aires marines protégées, Olivier Le Nézet, président du CRPMEM de Bretagne, convie les journalistes à une conférence de presse
le lundi 21 octobre à 18 heures
Hôtel Mercure Président
18, place Georges Clémenceau Biarritz

[pdf] Communiqué de Presse CRPMEM (157,72 ko)
Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique