>  Actualités  >  Parc éolien en Baie de Saint-Brieuc : le CRPMEM demande à l’Etat d’assurer la transparence sur ce chantier

Actualités

vendredi 15 juillet 2022

Parc éolien en Baie de Saint-Brieuc : le CRPMEM demande à l’Etat d’assurer la transparence sur ce chantier

Il y a tout juste un an, le Président du CRPMEM interpellait le préfet maritime de l’Atlantique et le préfet des Côtes d’Armor suite aux épisodes de pollutions générées par le navire AEOLUS. Cette demande visait à obtenir un rapport sur l’impact les pollutions maritimes du printemps 2021 ainsi qu’une analyse des causes et des procédures mises en oeuvre. Elle est restée sans réponse de la part des autorités.
Désormais, par le biais d’un lanceur d’alerte, de nouveaux faits de déversements intentionnels sont supposés. Le CRPMEM demande à ce que l’Etat assure enfin une transparence totale sur ce chantier.
Ce projet dispose d’un Conseil Scientifique, indépendant, qui n’a jamais eu les moyens de travailler efficacement. Il n’est interrogé que sur les sujets que l’Etat ou le promoteur éolien veulent bien lui soumettre. Il lui a d’ailleurs toujours été refusé de disposer d’éléments sur les différentes pollutions générées par le chantier. Cette situation est inacceptable.
Le manque de transparence relatif aux pollutions remet également en question la coordination et la surveillance environnementale du chantier, missions confiées au promoteur dans le cadre des autorisations qui lui ont été accordées. Les comités des pêches attendent des autorités qu’elles apportent, dans les plus brefs délais, des solutions concrètes pour que cette surveillance soit assurée par des experts indépendants du promoteur.
Olivier LE NEZET assure : « je ne me contenterai pas de documents émanant uniquement du porteur de projet et je demande à ce que les éléments soit expertisés par le Conseil Scientifique du projet et par des experts indépendants. C’est, selon moi, la seule manière de pouvoir objectiver ces faits et apporter la transparence qui manque cruellement à ce chantier depuis le début ».
Dans l’attente, le CRPMEM demande une nouvelle fois la suspension des travaux tant que tous les éclairages n’auront pas été apportés.

[pdf] 091-2022_communique_crpmem_eolien_saint-brieuc.pdf (218,30 ko)
Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique