>  Actualités  >  LANGOUSTES ROUGES: Marquage obligatoire des individus pêchés et débarqués en Bretagne

Actualités

mardi 23 juillet 2019

LANGOUSTES ROUGES: Marquage obligatoire des individus pêchés et débarqués en Bretagne

A partir du 01 juin 2019, tous les débarquements de langoustes rouges sont concernés par le marquage, de la pêche ciblée aux prises accessoires, y compris pour les navires des régions voisines débarquant dans les ports bretons.

affiche_langouste_crpmem_bretagne.png

Depuis la fin du 19ème siècle, la Langouste Rouge est pêchée par les pêcheurs Français sur les façades de la Manche Ouest et de l’Atlantique (de Cherbourg à Saint Jean de Luz). Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les volumes débarqués ont très fortement diminué. La production française est passée d’environ 2 500 tonnes en 1950 à environ 20 tonnes en 2015.

Et pourtant, depuis quelques années, de plus en plus de petites langoustes rouges (Palinarus elephas) sont remises à l’eau par les professionnels et les débarquements de langoustes à taille commerciale sont en nette augmentation. Les différents programmes de suivi et de restauration du stock de langouste rougeont permis de confirmer ces observations et il est désormais acté que le stock est en train de se restaurer. 

Afin de mieux gérer ce stock, ne pas répéter les erreurs du passé et assurer une traçabilité des débarquements, le bureau du Comité régional des pêches maritimes de Bretagne a voté la mise en place d’un système de marques à apposer sur chaque langouste rouge débarquée.

A partir du 01 juin 2019, tous les débarquements de langoustes rouges sont concernés par le marquage, de la pêche ciblée aux prises accessoires, y compris pour les navires des régions voisines débarquant dans les ports bretons.

Seules les langoustes de taille commerciale doivent être marquées avant la débarque, les individus hors-taille doivent être remis à l’eau non marqués.

Seules sont autorisées les marques estampillées « CRPEM Bretagne » et délivrées par les comités des pêches bretons. Les marques sont à commander via le formulaires mis en ligne sur le site du CRPMEM de Bretagne, au prix de 1 € la marque, ou auprès des quatre comités départementaux des pêches.

Afin de connaitre finement la production en langouste sur l’année, les bagues non utilisées doivent être réexpédiées dans les comités départementaux de rattachement des navires.

Le CRPMEM de Bretagne se félicite d’être la première région française à mettre en place un suivi aussi fin des débarquements de cette espèce. Les données recueillies sur l’année 2019 viendront compléter les données déjà acquises sur cette espèce en Bretagne et permettront de mettre en place un cadre de gestion adapté à la réalité du stock.

Contacts : Olivier Le Nezet, président du CRPMEM de Bretagne / Jehane Prudhomme, chargée de mission / 02 23 20 95 95.

[pdf] bordereau_de_commande_de_marques_langoustes_2019.pdf (97,02 ko)
Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique